Calculer la trésorerie de départ : une étape cruciale pour assurer le succès de votre entreprise

La trésorerie de départ est un élément crucial pour la réussite de toute entreprise. Il s’agit de l’argent dont dispose l’entreprise au moment de son lancement pour couvrir ses premières dépenses et assurer sa pérennité. Comment calculer cet indicateur essentiel et quels éléments prendre en compte pour établir un budget réaliste ? Cet article vous guide pas à pas dans cette démarche.

Qu’est-ce que la trésorerie de départ ?

La trésorerie de départ, également appelée fonds de roulement initial, représente les liquidités disponibles pour assurer le bon fonctionnement d’une entreprise lors de sa création. Il s’agit en quelque sorte du « coussin financier » permettant d’absorber les premiers coûts et risques liés à l’activité. Une trésorerie de départ bien calculée permet d’éviter les difficultés financières et assure une meilleure gestion des flux financiers.

Pourquoi est-il important de bien calculer sa trésorerie de départ ?

Bien estimer sa trésorerie de départ est indispensable pour plusieurs raisons :

  • Anticiper les besoins financiers : une entreprise doit être en mesure d’évaluer les ressources nécessaires pour faire face à ses premières dépenses, telles que l’achat ou la location d’un local, l’acquisition d’équipements ou encore le paiement des salaires.
  • Faciliter l’obtention d’un financement : les banques et autres organismes de financement sont plus enclins à accorder des prêts aux entreprises qui présentent un plan financier solide et réaliste, incluant une trésorerie de départ bien évaluée.
  • Prévenir les difficultés financières : une trésorerie de départ insuffisante peut entraîner d’importantes tensions sur la gestion de l’entreprise, voire sa faillite. Un calcul rigoureux permet d’éviter ces écueils et de pérenniser l’activité.
A lire  Business Model Canvas : un outil incontournable pour les entrepreneurs

Comment calculer sa trésorerie de départ ?

Pour calculer la trésorerie de départ, il est important de prendre en compte plusieurs éléments :

  • Les investissements initiaux : ils correspondent aux dépenses engagées pour démarrer l’activité, telles que l’achat ou la location d’un local, l’acquisition d’équipements ou encore le paiement des frais administratifs (immatriculation, etc.).
  • Les fonds propres : ce sont les apports en numéraire réalisés par les associés ou actionnaires pour constituer le capital social de l’entreprise. Ils peuvent également inclure des apports en nature (biens immobiliers, matériel, etc.).
  • Les emprunts et autres sources de financement : il peut s’agir de prêts bancaires, d’aides publiques, de subventions ou encore d’investissements réalisés par des business angels ou des fonds d’investissement.
  • Les premières dépenses : elles regroupent les coûts liés au démarrage de l’activité, tels que les frais de personnel, les achats de matières premières ou encore la constitution d’un stock initial.

Ainsi, pour calculer la trésorerie de départ, il convient d’additionner les fonds propres et les emprunts, puis de soustraire les investissements initiaux et les premières dépenses :

Trésorerie de départ = (Fonds propres + Emprunts) – (Investissements initiaux + Premières dépenses)

Quelques conseils pour bien estimer sa trésorerie de départ

Pour optimiser le calcul de votre trésorerie de départ, voici quelques conseils à suivre :

  • Faites preuve de réalisme : n’oubliez pas d’inclure dans vos prévisions l’ensemble des dépenses liées à votre activité, même celles qui peuvent sembler secondaires. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un expert-comptable si besoin.
  • Anticipez les imprévus : il est important de prévoir une marge d’erreur dans votre budget afin de faire face aux aléas et imprévus qui peuvent survenir lors du démarrage de l’entreprise (délais plus longs que prévu pour obtenir un financement, difficultés d’approvisionnement, etc.).
  • Adaptez votre budget en fonction de l’évolution de votre activité : une fois l’entreprise lancée, surveillez régulièrement votre trésorerie et ajustez votre budget en conséquence. Cela vous permettra de mieux anticiper les besoins financiers futurs et d’assurer la pérennité de votre entreprise.
A lire  Quels sont les principaux défis auxquels sont confrontés les dirigeants d'entreprise?

En résumé, le calcul de la trésorerie de départ est une étape essentielle dans la création d’une entreprise. Il permet d’anticiper les besoins financiers, facilite l’obtention d’un financement et prévient les difficultés financières. Prenez le temps d’estimer rigoureusement cette donnée et n’hésitez pas à solliciter des conseils auprès d’experts pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté.